Commune verte au Mali : Amélioration de l’assainissement de base, conception de villes vivables et inclusives
6 July 2020

Aide transitoire : Renforcer la résilience et assurer la sécurité alimentaire dans le nord du Mali

English | Français

Une réponse immédiate visant à renforcer les capacités de production locales


La crise multidimensionnelle déclencher au Mali en 2012 ainsi que l’insécurité alimentaire entrainée par les phénomènes météorologiques extrêmes résultant du changement climatique ont fortement déstabilisé et affaiblit les communautés aggravant les défis socioéconomiques, la migration, la faim, le chômage, la pauvreté et la rareté des ressources naturelles dans le nord du Mali.

C'est dans ce contexte que le projet “Renforcer la résilience et assurer la sécurité alimentaire dans nord du Mali “a été initié par BORDA et ses partenaires comme une réponse immédiate visant à renforcer les capacités de production locales des populations vulnérables à faire face à l’insécurité alimentaire, à améliorer le revenu des ménages et une meilleure gestion des conflits fonciers.

Le projet, financé par le Ministère de la Coopération Economique et du Développement (BMZ) pour une durée de quatre ans et demi (4.5ans) à démarrer en 2019. Il s’adresse aux populations vulnérables déplacées de 25 communes de 2 régions (Tombouctou et de Mopti) pour renforcer la résilience des communautés affectées par les conflits et atténuer leurs souffrances.

Ce puit communautaire dégradé situé dans le village de « Dounnou mentely » sera réhabilité en 2020. Les populations de la localité pourront d’approvisionner collectivement en eau mais aussi vont améliorer les conditions d’hygiène et minimiser les risques de chute d’enfants.

Transparence dans les procédures

Dans les 2 régions,

l’ancrage du projet est assuré par les comités d’orientation et de coordination des actions de développement.

L'approche du projet implique les municipalités dans la conception des mesures locales et met en réseau les acteurs avec les représentants de l'État dans les districts.

Mise en œuvre des solutions, assurer la durabilité

Les mesures du projet sont intégrées dans la politique sectorielle de développement et sont coordonnées avec les plans de développement économique social et culturel des communes partenaires (PDSEC).

Le projet s’appuie sur les organisations communautaires à la base (OCB) pour une gestion efficace, participatif et durable des actions du projet. Elles sont impliquées dans toutes les phases du processus du projet ; du diagnostic à la préparation, la planification et mise en œuvre, le suivi et l'évaluation des actions. Cette implication renforce les capacités des OCB, facilite l’appropriation du projet par les communautés et garantissent une durabilité des actions.

La prise en compte dans l’approche du projet des spécificités Genre et inclusion dans le ciblage des bénéficiaires permet l’adhésions de tous sans discrimination. Ce projet contribuera à réduire la pauvreté et à assurer la sécurité alimentaire par la promotion d’une agriculture durable, la réduction des conflits fonciers, l’intégration des jeunes, femmes et personnes vivants avec handicap dans les activités communautaires économiques et fiables.

Une réponse immédiate visant à renforcer les capacités de production locales des populations vulnérables à faire face à l’insécurité alimentaire, à améliorer le revenu des ménages et une meilleure gestion des conflits fonciers

This site uses cookies to offer you a better browsing experience.
Our privacy policy gives more information on how we use cookies and how you can change your settings.
By continuing to use this site, you agree to this site's use of cookies.

Privacy Policy

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close